Comment intégrer la cobotique dans vos équipes de nettoyage

L’occasion de la cobotique dans le nettoyage commercial

Par Stefano Bensi, Directeur général, Softbank Robotics EMEA

Faisant face à des marges toujours réduites et une pression grandissante des clients pour améliorer les performances, les dirigeants d’entreprises de nettoyage commercial et de gestion des installations cherchent des solutions innovatrices pour se différencier et rester compétitifs.

En réponse à ces défis, l’industrie verra un déplacement majeur vers la cobotique dans les prochaines années, comme un moyen de réduire les opérations, gérer les coûts et rencontrer les attentes élevées des clients.

La cobotique est la collaboration entre les travailleurs et les machines, ou robots. Les cobots sont des robots collaboratifs qui effectuent des tâches répétitives et épuisantes qui seraient autrement faites par des nettoyeurs, mais ils travaillent aux côtés des individus et au sein d’une équipe, pas à leur place. Les cobots sont programmés et gérés par des personnes sur le terrain et ils sont là pour appuyer les travailleurs.

Les cobots : une réalité commerciale

Déjà, nous voyons les avantages que les cobots peuvent apporter au sein des équipes de nettoyeurs. Whiz, le premier balayeur-aspirateur autonome industriel d’Europe, et le premier cobot authentique de l’industrie, est déployé avec succès dans un certain nombre d’entreprises leaders menées par l’innovation à travers la région EMEA, incluant ISS et Sodexo. Whiz est une solution de nettoyage simple à utiliser, fiable et autonome conçue pour passer l’aspirateur sur des surfaces souples, qui travaille aux côtés des équipes de nettoyage, s’occupant du « travail dur » d’aspiration de grandes surfaces de plancher et libérant les travailleurs pour se concentrer sur d’autres tâches.

Toutes les organisations déployant Whiz rapportent des résultats qui changent la donne, avec une efficacité accrue, des améliorations significatives dans la performance globale de nettoyage et dans la satisfaction du client, en plus de commentaires extrêmement positifs du personnel de nettoyage. (preuve nécessaire si possible)

En effet, les cobots tels que Whiz ne sont pas seulement bons pour le nettoyage des entreprises ; ils apportent également de réels avantages aux équipes de nettoyage. Ils libèrent les nettoyeurs des tâches répétitives et physiquement pénibles telles que passer l’aspirateur, et leur permettent de se concentrer sur des tâches plus variées et satisfaisantes, où les individus peuvent plus facilement voir l’impact de leur travail. L’introduction de cobots dans les équipes de nettoyage permet également aux individus d’interagir avec et de gérer des technologies de pointe et de développer de nouvelles compétences et connaissances autour de l’IA et de l’automatisation, des compétences qui les aideront tout au long de leur carrière.

De cette façon, la cobotique a le potentiel d’augmenter l’engagement au sein du personnel de nettoyage, d’améliorer la santé et le bien-être et, ultimement d’augmenter le taux de rétention des employés. Cela transformera l’industrie qui se bat maintenant avec des taux d’attrition d’environ 200 % et d’absentéisme d’environ 25 %. La cobotique peut être utilisée pour attirer de nouveaux talents, particulièrement ceux des plus jeunes générations qui sont impatients de travailler dans des environnements plus innovateurs.

Une approche stratégique à l’intégration de la cobotique dans les opérations de nettoyage

De façon claire, la cobotique représente une importante occasion pour les industries du nettoyage commercial et de FM.

Par contre, il est important que les dirigeants d’entreprises s’assurent d’avoir les bonnes stratégies et les bons plans en place lorsqu’ils commencent à utiliser la cobotique. Cela n’est pas aussi simple que de louer quelques cobots et de les passer à l’équipe de concierges (les partenaires en cobotique offrent aux entrepreneurs un modèle de location innovateur qui élimine le besoin de grosses dépenses en capital).

Un article récent dans le « Harvard Business Review » a mentionné deux raisons principales pourquoi les programmes de transformation échouent souvent dans n’importe quelle industrie : premièrement, une « mésentente non discutée entre les hauts dirigeants quant aux buts » des nouvelles technologies, et, deuxièmement, « un écart entre les capacités de supporter le projet pilote et les capacités disponibles pour l’étendre ».

Comme pour tout projet propulsé par l’innovation, il est important de développer une vision claire comment la cobotique sera déployée au sein des opérations maintenant et dans le futur, et d’ensuite créer un environnement dans lequel à la fois les cobots et les personnes peuvent travailler de façon optimale. Cela signifie que les travailleurs ont les bonnes habiletés et connaissances au sein de l’entreprise et créer un niveau de compréhension dans l’ensemble de la main d’œuvre afin que le personnel n’ait pas de peur ni de résistance au changement et soit au contraire prêt à apprendre et à travailleur aux côtés de nouvelles technologies.

C’est particulièrement important pour l’automatisation et la cobotique. Compte tenu d’histoires dans les médias comme quoi l’IA prend le travail de millions de personnes, il est probable que certains membres du personnel de nettoyage soient préoccupés à propos de l’implication de l’arrivée de machines autonomes dans l’organisation. En effet, ceux qui ont été dans l’industrie du nettoyage depuis un moment déjà auront probablement le réflexe de penser aux tentatives précédentes d’apport de nouvelles (et coûteuses) innovations dans leurs opérations qui ont échoué, car le personnel de nettoyage a refusé d’utiliser les nouvelles machines et solutions, ou n’ont pas été correctement formé pour le faire.

Développer les habiletés et la culture de la cobotique

Il est donc vital que les dirigeants d’entreprises développent des plants clairs et tangibles pour communiquer avec tout le personnel autour de l’introduction de la cobotique et en expliquent les avantages, à la fois pour l’entreprise et pour leur vie au travail. C’est alors que les entrepreneurs et les fournisseurs de FM devraient demander l’aide de leurs partenaires en innovation pour créer des campagnes qui résonneront avec le personnel de nettoyage sur le terrain et leur apporter un sentiment positif et d’excitation à propos des cobots. Cela pourrait être via des manuels, des posters, des vidéos ou des ateliers.

En parallèle, les chefs d’entreprises devraient aussi s’assurer que les équipes de nettoyage apprennent les habiletés dont elles auront besoin pour opérer les cobots. Par leur nature, les cobots comme Whiz sont très faciles à entraîner et à gérer, mais les employeurs doivent tout de même s’assurer que le personnel de nettoyage a une bonne compréhension du fonctionnement des machines, ainsi qu’un accès facile à de l’aide technique au besoin. Encore une fois, cela pourrait être par des sessions de formation face à face ou des vidéos éducationnelles faciles à suivre.

Ce qui est absolument critique est de créer une « culture de la cobotique » positive, où les travailleurs comprennent le rôle des cobots, voient comment leur propre rôle va évoluer dans l’avenir et qu’ils soient désireux d’adopter le changement.

Adopter les nouveaux modèles d’affaires et opérationnels

Avec les cobots s’occupant des tâches demandant beaucoup de temps comme passer l’aspirateur, les dirigeants doivent repenser comment ils assignent le travail au sein de leurs équipes de nettoyage. Les cobots permettent aux entrepreneurs et aux compagnies de FM de revoir leurs structures d’équipes et de redéfinir comment ils nettoient les édifices. Cela peut être n’importe quoi, du redéploiement d’un nettoyeur individuel qui était auparavant chargé de passer l’aspirateur, jusqu’à la structure de présentation de leurs soumissions pour de nouveaux contrats. La cobotique peut transformer les modèles d’affaires et permettre aux entrepreneurs d’offrir à leurs clients des solutions plus efficaces basées sur l’innovation.

La cobotique introduit aussi de nouveaux modèles commerciaux et de location dans le nettoyage commercial. Alors que les méthodes établies pour l’approvisionnement des nouvelles machines impliquent l’investissement de grandes sommes d’argent d’avance, avec peu de certitude sur la durée de vie ou de valeur à long terme, les entrepreneurs peuvent déployer des cobots selon un modèle de location mensuelle. Ils peuvent profiter efficacement de « l’innovation comme service », ayant accès aux plus récentes technologies sur une base totalement flexible et adaptable, à travers un coût fixe mensuel.

La cobotique amènera de grandes améliorations sur la façon dont les industries du nettoyage et de FM approchent l’innovation, mais, encore une fois, il est vital que les dirigeants mettent en place les bonnes structures et habiletés pour assurer une transition en douceur vers ces nouveaux modèles d’affaires inspirés par les cobots.

Avec l’accélération de la course à l’innovation au sein du nettoyage, la cobotique représente une occasion unique pour le secteur d’accélérer sa transformation et de répondre rapidement aux demandes et aux attentes toujours changeantes des clients et des usagers finaux. C’est vraiment une époque excitante avec des changements importants à l’horizon ; si les entrepreneurs peuvent développer des stratégies pour introduire les cobots dans leur main d’œuvre d’une façon structurée et sensible, alors ils peuvent vraiment dépasser leur concurrence et croître dans les prochaines années.

Autres articles

  • Les modèles de partenariat technologique dans le secteur du FM – en quoi consistent-ils et pourquoi sont-ils importants ?

    L’innovation dans l’industrie du Facility Management et du nettoyage commercial n’a pas apporté les bénéfices escomptés dans un secteur qui, bien avant la crise liée au Coronavirus, était déjà confronté à des marges réduites, une pression constante d’amélioration des résultats et des difficultés en matière de ressources.

    Lire l'article
  • Pourquoi le nettoyage commercial a besoin de contrats basés sur les résultats…DÈS MAINTENANT!

    Les fournisseurs de Facility Management (gestion des installations en français) et les entreprises de nettoyage jouent un rôle essentiel à la fois dans la lutte contre la COVID-19 et pour le retour progressif à la vie normale.

    Lire l'article
  • Les modèles de partenariat technologique dans le secteur du FM – en quoi consistent-ils et pourquoi sont-ils importants ?

    L’innovation dans l’industrie du Facility Management et du nettoyage commercial n’a pas apporté les bénéfices escomptés dans un secteur qui, bien avant la crise liée au Coronavirus, était déjà confronté à des marges réduites, une pression constante d’amélioration des résultats et des difficultés en matière de ressources.

    Lire l'article