Pourquoi les édifices intelligents ont besoin de nettoyage intelligent

Par Stefano Bensi, Directeur général, Softbank Robotics EMEA

Le mouvement vers les édifices intelligents prend de l’ampleur à travers l’Europe. Comme les organisations de tous les secteurs rivalisent de plus en plus sur l’expérience des clients et des employés, les édifices intelligents sont vus comme critiques pour fournir aux employés un environnement de travail moderne et attrayant, qui permet l’engagement, le bien-être et, de façon critique, l’efficacité de la main d’œuvre.

Au même moment, les édifices intelligents permettent également aux organisations d’augmenter les efficacités énergétiques par une économie de consommation d’énergie et des prises de décisions basées sur des données, leur permettant de gérer leurs opérations de façon plus durable.

Le mouvement est poussé de grandes avancées dans la sophistication et l’utilisation de la technologie de l’Internet des objets (IoT) à travers toute l’entreprise. Gartner prédit que le marché de l’Internet des objets (IoT) pour les entreprises et l’automobile va croître de 5,8 milliards cette année, une augmentation de 21 % par rapport à 2019. Et c’est l’automatisation des édifices qui verra le plus fort taux de croissance cette année, avec une hausse de 42 % dans le nombre d’objets connectés étant déployés.

Une occasion unique pour l’industrie de FM

Tout le monde dans l’industrie de FM saura que l’accent sur les édifices intelligents représente une énorme occasion pour la fonction de FM (en interne ou en sous-traitance) d’assumer un rôle stratégique critique dans les entreprises au cours des prochaines années.

Les professionnels de la gestion des installations seront responsables du changement dans la plupart des organisations, chargés d’identifier, d’intégrer et de gérer les appareils et les services connectés qui peuvent améliorer l’expérience de l’utilisateur final.

Une implémentation à grande échelle des appareils IoT (déjà intégrés dans de nouveaux édifices intelligents ou ajoutés par la suite) fera que les gestionnaires des établissements auront une grande quantité de données et d’informations à leur disposition, leur donnant le pouvoir (ainsi qu’aux chefs d’entreprise) de prendre des décisions informées et stratégiques et de livrer une valeur quantifiable.

Placer l’usager au cœur des édifices intelligents

Alors qu’aujourd’hui il n’y a que quelques exemples de véritables édifices intelligents en service, dans les deux prochaines années nous verrons un éventail de propriétés « connectées » dans tous les sens — où les lumières, les censeurs, les fenêtres, la climatisation, les portes et les CCTV seront intégrés dans un seul réseau.

Les dirigeants des entreprises et des FM auront accès à des tableaux de bord qui leur permettront de gérer et de mesurer la performance à la fois de la propriété et des personnes, et le lien entre les deux, et d’améliorer la consommation d’énergie. En fait, selon

une étude de CBRE, 75 % des occupants d’un édifice mentionnent que de meilleures données plus précises sont la clé pour atteindre leurs buts immobiliers.

Par contre, dans l’enthousiasme de l’application des nouvelles technologies étant appliquées dans les environnements déjà construits et la plage de données qu’elles fourniront, il est important de se rappeler que les édifices intelligents doivent ultimement fournir aux gens un environnement dans lequel ils se sentent en santé, motivés, inspirés et énergisés pour réaliser leur potentiel. Les édifices intelligents doivent livrer les expériences personnelles et transparentes auxquelles les personnes s’attendent dans tous les aspects de leur vie (et en particulier les plus jeunes générations entrant dans le marché du travail qui ont grandi dans un monde numérique d’abord).

Pourquoi le nettoyage ne doit pas être oublié dans le mouvement vers les édifices intelligents

À ce point, s’assurer que les espaces sont propres et hygiéniques est absolument critique. Peu importe comment les édifices sont innovateurs ou connectés, s’ils ne sont pas propres et ne rencontrent pas les attentes élevées des utilisateurs, alors ils ne seront pas une proposition intéressante pour les travailleurs et les clients. L’habilité pour les chefs des FM d’augmenter la performance de nettoyage et d’assurer que les niveaux de service sont rencontrés et même dépassés fera ou non le succès de toute initiative d’édifice intelligent.

Malgré le fait d’être le composant le plus critique de la gestion de la livraison des installations, le nettoyage est souvent négligé lorsque vient le temps des discussions stratégiques et visionnaires autour du futur de l’industrie et, en fait, l’environnement des édifices intelligents. C’est en partie dû à un sérieux manque de changement et d’innovation dans l’industrie du nettoyage ces dernières années et aussi à cause de la perception que le nettoyage est un service tactique de basse valeur au sein de FM.

Certainement, pour la majorité des chefs des FM, rendre des services de nettoyage est vu comme un sérieux casse-tête continuel, avec des problèmes de ressources débilitants, des marges très faibles et un grand risque de mauvaise performance, ce qui peut ruiner les relations avec les clients.

Par contre, les dirigeants des FM ont besoin de réévaluer leur vue du nettoyage pour deux raisons. Premièrement, il doit y avoir une reconnaissance que les édifices intelligents et le changement de l’utilisation des édifices demandent de nouvelles approches plus innovatrices du nettoyage. Un édifice intelligent, en utilisation 24 heures par jour étant déployé d’une manière agile par les individus et les équipes, représente une situation bien différente que celle de nettoyer dans un espace de travail traditionnel, avec des heures et des patrons d’utilisation rigides.

Deuxièmement, la majorité des dirigeants de FM saura que la capacité d’améliorer la performance et l’efficacité dans le nettoyage commercial est au point de rupture, principalement dû aux sérieux problèmes de ressources. La montée des coûts de main d’œuvre, un des plus hauts taux de rotation du personnel de n’importe quel secteur (200 %) et un taux d’absentéisme d’environ 25 %, signifie que le nettoyage est définitivement le plus gros défi dans la gestion des installations.

Les édifices intelligents ont besoin d’un nettoyage intelligent

En réponse à cette crise de personnel, les compagnies de FM d’avant-garde (ISS et Sodexo, pour en nommer quelques-unes) adoptent de nouvelles approches au nettoyage qui répondent directement à ces défis de ressources et de coûts, et qui supportent davantage leurs stratégies d’édifices intelligents. Plutôt que de voir le nettoyage commercial comme périphérique à leurs plans d’innovation, les dirigeants FM le placent aux côtés de la sécurité, du chauffage et de l’éclairage comme un composant clé pour livreur leur vision de l’avenir. Ils s’assurent que leurs édifices intelligents ont le système de nettoyage intelligent dont ils ont besoin.

Un bon exemple de nettoyage intelligent est l’implémentation de la cobotique dans l’industrie du nettoyage. Les cobots sont des robots collaboratifs qui effectuent des tâches répétitives ou épuisantes, qui seraient normalement effectuées par une personne, mais ils travaillent aux côtés de cet individu ou de cette équipe, pas à leur place. Alors, au sein des FM et du nettoyage, nous voyons déjà des cobots être déployés pour passer l’aspirateur, libérant les équipes pour se concentrer sur des tâches de plus grande valeur, ce qui peut augmenter le niveau de service et faire une vraie différence pour les usagers finaux, s’alignant avec l’attention centrée sur le client dans la stratégie des édifices intelligents.

Les avantages commerciaux des cobots sont grandement intéressants, offrant une plus grande efficacité et performance sur des tâches spécifiques, améliorant les marges et adressant directement plusieurs des défis de ressources mentionnés ci-dessus. Les cobots permettent au personnel de nettoyage de s’occuper de tâches plus variées et satisfaisantes (menant à un plus grand engagement et à moins de rotation), tout en laissant les machines s’occuper des tâches répétitives où elles offrent des performances plus élevées et plus constantes.

La cobotique est aussi « intelligente » dans le sens où elle introduit de nouveaux modèles d’affaires dans le nettoyage commercial, détruisant les modèles d’approvisionnement rigides pour la technologie et les machines dans le secteur, et offrant aux compagnies de FM un modèle plus flexible et adaptatif « comme un service » pour les nouveaux appareils. Cela évite le besoin pour une mise de fonds majeure au début et permet aux entreprises d’accéder aux toutes nouvelles innovations facilement et à bon prix. Un coût de location mensuel avec tous les entretiens et mises à jour inclus fournit un meilleur contrôle et plus de transparence sur les coûts et l’ultime flexibilité.

 En plus, les cobots eux-mêmes sont des appareils intelligents et connectés qui enregistrent une foule de données de nettoyage pendant leur travail, permettant aux professionnels des FM de mesurer la performance du nettoyage, suivre les améliorations et continuellement améliorer les opérations. La cobotique offre aux chefs d’entreprise et des FM les données et les informations pour démontrer comment l’innovation dans leurs modèles d’opération livre l’environnement de l’édifice plus propre et plus hygiénique, accélérant le programme plus large d’édifices plus intelligents.

Il est temps d’être intelligent à propos du nettoyage

Alors que les dirigeants de FM développement et raffinent leurs stratégies pour tirer profit des occasions excitantes que le programme des édifices intelligents va amener à l’industrie dans les cinq prochaines années, il est essentiel que le nettoyage soit à l’avant-plan de leur pensée, aux côtés du design, du réseautage, de la sécurité et tout le reste. Si le nettoyage est négligé au sein de l’industrie de FM et vu comme une fonction qui est trop tactique, ennuyeuse et difficile à adresser et à améliorer, alors il est probable que cela réduise la capacité de l’entreprise à augmenter l’excellence du service et nuise au plus grand programme des édifices intelligents à long terme.

Par contre, avec le nettoyage intelligent, les dirigeants de FM peuvent transformer le nettoyage en une fonction vraiment « connectée » et poussée par l’innovation qui améliorera l’expérience de l’usager final, ainsi que la différence concurrentielle et la voie vers les édifices intelligents.

Autres articles

  • Prendre les devants à l’âge de la cobotique

    Un article définissant la vision de SBR de la cobotique et ce que cela signifie pour les entreprises, les modèles de ressources et l’avenir du travail.

    Lire l'article
  • Les modèles de partenariat technologique dans le secteur du FM – en quoi consistent-ils et pourquoi sont-ils importants ?

    L’innovation dans l’industrie du Facility Management et du nettoyage commercial n’a pas apporté les bénéfices escomptés dans un secteur qui, bien avant la crise liée au Coronavirus, était déjà confronté à des marges réduites, une pression constante d’amélioration des résultats et des difficultés en matière de ressources.

    Lire l'article
  • Pourquoi le nettoyage commercial a besoin de contrats basés sur les résultats…DÈS MAINTENANT!

    Les fournisseurs de Facility Management (gestion des installations en français) et les entreprises de nettoyage jouent un rôle essentiel à la fois dans la lutte contre la COVID-19 et pour le retour progressif à la vie normale.

    Lire l'article